Qu’est ce qu’on peut manger pendant un apéritif ?

Pour impressionner ses invités lors des réceptions, les contenus des tables doivent être bien préparés. Que ce soit un déjeuner ou un dîner, l’apéritif joue un rôle primordial dans la réussite du repas. Bien souvent, quand on dit « apéritif », l’on pense cacahuètes et chips… ; l’on a tendance à oublier que l’apéritif est censé être des aliments qui donnent l’appétit. En ce sens, l’apéritif ne doit pas contenir trop de gras, et doit s’accompagner d’un verre de vin, d’un cocktail ou d’un jus de fruit. L’apéritif annonce la couleur du dîner à venir.

Apéritif : osez l’originalité

Tout d’abord, il importe de distinguer ces différents types d’apéritifs : l’apéritif léger qui précède un repas, l’apéritif dînatoire, et l’apéritif qui doit faire office de repas à part entière (buffet). Dans tout apéritif, tout produit industriel doit être évité : les chips, cacahuètes et biscuits sont, certes, fort pratiques, mais ils sont tout aussi gras ! Il est conseillé de préparer quelques plats frugaux avec quelques ingrédients simples. Optez pour des verrines, aux fruits, aux légumes, au poisson ou au fromage. Les verrines offrent des possibilités nombreuses pour mélanger les couleurs et les saveurs. Sinon, l’on pourrait penser à des toasts de saumon, de jambon, de foie gras ou à la tomate. Les brochettes sont également très appréciées comme apéritifs, en jouant l’originalité et le goût exquis avec différents ingrédients : légumes, fromages, viandes, fruits de mer…

Pour les boissons, l’on choisira les bons vieux vins mousseux et effervescents, les vins liquoreux, les vins blancs secs ; ou tout simplement du jus de fruits ou de légumes.

Citation
Citation
Newsletter
Si vous souhaitez vous inscrire à notre lettre d'information, veuillez indiquer vos informations ci-dessous :