Nicola Frassanito de Phytoquant nous parle des compléments alimentaires.

Nicolas Frassanito

Nicola Frassanito

Bonjour Nicola Frassanito, pourriez-vous vous présenter et nous parler de la marque Phytoquant ?

Nicolas Frassanito, j’ai 58 ans, je suis « bon à rien mais prêt à tout » (rires).
Plus sérieusement, j’ai toujours eu beaucoup de rêves dans la tête et c’est pour cette raison que j’ai créé, il y a dix ans, ma    propre marque de compléments alimentaires, la société Phytoquant, basée à Monaco.
Phytoquant est spécialisée dans la conception et la commercialisation par correspondance de produits dédiés au bien-être.
Il y a dix ans, j’ai rencontré un herboriste italien dont les processus de fabrication me faisaient rêver depuis longtemps. Et c’est grâce à ces méthodes bien précises que nous avons pu, mon partenaire et moi, atteindre le degré de qualité ultime pour le lancement de notre marque.

Rappelez-nous ce qu’est un complément alimentaire ?

Un complément alimentaire est là pour venir en complémentation de l’alimentation.
Dans le passé, pour se nourrir, l’être humain devait fournir de nombreux efforts. Il lui fallait donc trouver beaucoup de nourriture. Avec la sédentarisation, il a eu besoin de moins d’aliments. Mais il faut comprendre que notre organisme a été programmé pour accueillir un certain nombre de minéraux et de vitamines. Or, l’alimentation moderne n’apporte pas ces deux éléments en quantité suffisante pour que le corps humain fonctionne parfaitement. Même une personne qui fait très attention à son alimentation connaîtra certaines carences.
Un complément alimentaire permet donc d’apporter à l’organisme de l’être humain les vitamines et les minéraux qui lui font défaut.

Quelles sont les spécificités des compléments alimentaires Phytoquant ?

Notre spécificité réside dans la qualité de nos compléments alimentaires. J’exige pour eux une qualité optimale, je ne négocie jamais là-dessus. Nous ne regardons pas à la dépense lorsqu’il s’agit de mettre des composants de qualité dans nos produits.

Votre mot de la fin pour nos lecteurs ?

Je dirais qu’il n’y a pas de fin, car l’aventure Phytoquant ne fait que commencer. Ma fille, qui travaille avec moi, m’aide à assurer l’avenir de la marque et je suis fier de l’avoir à mes côtés.

Propos recueillis par Laurent Amar

Citation
Citation
Newsletter
Si vous souhaitez vous inscrire à notre lettre d'information, veuillez indiquer vos informations ci-dessous :