Le développement du gout chez l’enfant

Le développement du gout chez l’enfant se fait progressivement, nous allons en voir plusieurs aspects :

images (9)

Quand apparait-il ? Le gout fait partie des 5 sens et apparait chez l’enfant avant la naissance, en effet, lors de la grossesse les aliments consommés par la mère sont en partie perçue par son enfant à travers le liquide amniotique. Bébé il boit le lait maternel et le gout évolue lorsque l’alimentation
commence à varier.

Quelle est l’influence du cercle familiale ?

La relation mère-enfant se construit dès la naissance par l’allaitement, l’enfant et la mère sont alors très proche. Plus la mère valorisera le plat et plus l’enfant pourra apprécier son plat, à l’inverse, si elle le présente comme un moment négatif, il pourra le rejeter. Il est primordial que la mère n’ai pas de réticence face à ce qu’elle fait manger à son enfant.
En dehors de la mère, tout le cercle familial joue un rôle. Les enfants aiment imiter les plus grand et reproduisent souvent leur comportement, d’autant plus face à un aliment peu connu, cela les rassurent.
L’éducation alimentaire doit commencer dès la diversification alimentaire.

 

La néophobie alimentaire, qu’est-ce que c’est ?

La néophobie alimentaire est la peur du nouvel aliment, elle vient souvent avec la phase du « non » de l’enfant. Elle apparait entre 2 et 10ans. Leur crainte est normale, elle correspond à un stade de développement physiologique de l’enfant.

 

Quelles sont les signes de néophobie alimentaire ?

–          Regards curieux mais grimacé
–          « j’aime pas » sans avoir gouté
–          Triage des aliments dans l’assiette
–          L’enfant sent l’odeur de son assiette
–          Met du temps à emmener la fourchette à sa bouch
–          Grimace lorsque qu’il goute, voir même le recrache

 

Comment y remédier ?

Pour commencer, mieux vaux manger le même plat que l’enfant car, s’il vous voit manger autre chose, il ne comprendra pas pourquoi lui, devrait manger ce plat qu’il pense ne pas apprécier, il pourrait même prendre cela pour une punition. Ensuite, présentez-lui tout d’abord l’aliment visible sous plusieurs formes et s’il n’en veut toujours pas, présentez-lui sous forme caché, faites le gouter, demandez son avis et dites-lui ce que vous avez caché. Demandez-lui de gouter et dites-lui qu’il ne sera pas obligé de tout finir plutôt que de lui ordonner de gouter. Félicitez-le lorsqu’il goute. Faites le participer à l’élaboration du plat, il goutera probablement ce qu’il vient de faire. Faites le participer aux courses. Variez le plus possible vos repas, et décorez vos assiettes si nécessaire

 

Le fond de dotation organise des missions de sensibilisation sous forme d’ateliers. Contactez-les ! 

 

Article écrit par : Taberner-Arques Sofi
a

Citation
Citation
Newsletter
Si vous souhaitez vous inscrire à notre lettre d'information, veuillez indiquer vos informations ci-dessous :