La frugalité, facteur de longévité

La frugalité est depuis des années affichée par certaines populations comme le régime antivieillissement le plus efficace. Les records mondiaux en longévité, de la population Okinawaïenne, confirment cette thèse. Il est vrai qu’avec cinquante-quatre centenaires, pour 100 000 habitants, les centenaires de l’île, sont ceux qui vivent le plus longtemps sur la planète. Des études ont montré que le secret de cette longévité ne tient pas de l’héritage génétique, mais réellement de leur mode de vie et de leur mode d’alimentation.

Le secret de la longévité des Japonais d’Okinawa : la frugalité

 

La longévité du peuple d’Okinawa proviendrait d’une alimentation frugale : des mets simples, sobres et modérés. Le premier principe d’un repas frugal serait alors de ne jamais manger jusqu’à la satiété. Puisque manger est tout d’abord un plaisir, inutile de se sentir lourd après un repas. Les aliments de base doivent être pauvres en calories, peu gras, mais riches en vitamines et en minéraux : 7 portions de fruits et légumes par jour, 7 portions de céréales complètes et/ou légumineux, au moins deux plats à base de soja par jour, du poisson maigre trois fois par semaine, très peu de viande et de produits laitiers, par contre, beaucoup d’eau et de thé. Par ailleurs, le peuple d’Okinawa est très actif et dominant, tout en vivant dans l’harmonie et la cohérence.

Après des dizaines d’années de recherches, les scientifiques de l’Institut National de la Santé de Washington affirment que la longévité s’acquiert avec une alimentation frugale. Pour vivre longtemps, mangeons peu !

Citation
Citation
Newsletter
Si vous souhaitez vous inscrire à notre lettre d'information, veuillez indiquer vos informations ci-dessous :