Interview exclusive avec Ismene Giachetti, auteur et experte en agro-alimentaire

Ismene Giachetti

Ismene Giachetti

 Bonjour Madame Giachetti, pouvez-vous vous présenter  ?

Ma vie professionnelle a été entièrement consacrée à la compréhension du comportement alimentaire sur le plan  physiologique (comment mesurer la faim ?) et à l’évaluation des besoins nutritionnels (de quoi mon corps a-t-il besoin pour bien fonctionner) des individus .L’application de ces connaissances scientifiques et des réglementations lors de la fabrication des aliments participe à l’amélioration de l’alimentation actuelle (aux niveaux quantitatif et qualitatif).Ces activités se sont traduites dans des communications et publications scientifiques , nombreuses.

Quelles sont les grandes tendances dans la santé alimentaire ces derniers années

Deux orientations : la surconsommation alimentaire (on mange trop !) qui peut mener au surpoids, voire à l’obésité dans tous les groupes de population et une alimentation nutritionnellement déséquilibrée, les besoins nutritionnels ne sont pas remplis malgré les quantités consommées. Tout cela est accentué par les changement de nos modes de vie, on devient de plus en plus sédentaire (dans les villes,..)

Quelles actions feriez-vous si vous aviez les fonds pour le faire ?

Les populations les plus sensibles sont bien sur les enfants…bien que tous les groupes soient concernés .

Par exemple, des jeux pédagogiques sur la nutrition , l’alimentation réalisés avec les techniques  de communication pourraient les sensibiliser (dès la jeune enfance, ….) .Les enfants savent très spontanément dire «  je n’ai plus faim », ils peuvent donc apprendre à reconnaitre aisément cette sensation de faim-non faim(satiété), qui limite la quantité .Pour l’équilibre nutritionnel, le lien de l’aliment avec sa composition nutritionnelle « simplifiée » peut aussi s’apprendre graduellement, à ces 2 composantes s’ajoute un niveau adapté d’activité physique …Et ceci n’est qu’un exemple

Si vous aviez une baguette magique pour que nos enfants mangent mieux que fairiez vous ? 

Dans un premier temps :

Apprendre à faire la cuisine « simplement » –depuis l’achat des aliments, leur préparation, les cuisiner avec des recettes simples ,  les manger, tous ensemble autour d’une table en leur demandant de parler des aliments de leurs assiettes et des sensations qu’ils perçoivent dans leur corps -. Puis, selon l’âge,  la composition des aliments est insérée.

 

Enfin que le serait le mot de la fin pour nos lecteurs ?

En cette saison où les régimes aux promesses sensationnelles fleurissent dans les tous les média, une  recommandation pour éviter de « trop manger » (même les personnes déjà au régime disent  qu’elles mangent encore trop ) : « écoute l’aliment que tu manges, ce qu’il fait de bien à ton corps ».On oublie trop souvent que l’on est en train de manger ….Et puis hop on se bouge…

Citation
Citation
Newsletter
Si vous souhaitez vous inscrire à notre lettre d'information, veuillez indiquer vos informations ci-dessous :